Interview Equipage 4L Trophy 2017 : Gabriel

J’espère que vous n’avez pas raté l’interview d’Adel qui fera parti de l’édition 2017 du 4L Trophy. Vous le savez certainement, l’équipage étant constitué de deux personnes, il manque une personne à notre binôme, c’est bien pour cela que je viens vous présenter Gabriel !

Vrooooom

Vous saurez tout de Gabriel en lisant cette interview :

  1. Bonjour Gabriel, qui es-tu, que fais-tu dans la vie ?

Actuellement, je suis étudiant à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. Avant d’arriver ici, j’avais toujours vécu sur la Côte d’Azur, donc le soleil me manque de temps à temps. Je viens de commencer ma deuxième année et je me spécialise dans le domaine de l’ingénierie mécanique. Je suis passionné donc tout logiquement passionné d’automobile.

Interview Equipage 4L Trophy 2017 : Gabriel

  1. Comment as-tu connu le 4L Trophy et surtout pourquoi cette folle envie d’y participer ?

Au départ, c’est Adel qui m’a proposé que l’on fasse équipe ensemble. Pour moi, participer au 4L Trophy était une évidence. J’en ai toujours entendu parler. Ce que j’apprécie le plus, c’est à la fois l’aspect technique et humain de cette grande aventure. En plus , qui aurait l’idée folle de traverser le désert marocain en 4L ?

  1. Rouler au volant du traineau du Père Noël cela n’arrive pas à tout le monde. Quelles sont les réactions des personnes que tu croises ?

Voir le visage des passants qui nous regarde est un moment très particulier. On se fait déjà remarquer avec une 4L, donc avec les décorations de Noël et le traineau, impossible de nous rater. Quel que soit l’âge de ceux qui nous voient, personne ne reste indifféremment.

Interview Equipage 4L Trophy 2017 : Gabriel

  1. Comment se passe la préparation de l’aventure ainsi que de la 4L ?

Nous sommes en pleines récolte de fonds pour financer les frais d’inscription. Peu à peu, on va y arriver. Pour la 4L, je prends un plaisir énorme à travailler dessus. Je ne vois pas le temps passer quand il s’agit de la réparer. Elle est prête à affronter le froid de Sainté et le sable du Maroc.

  1. Qu’est-ce qui te motive le plus dans cette aventure ?

Le plus motivant, c’est surement de pouvoir gouter au plaisir d’une aventure que peu de personnes ont l’occasion de vivre. C’est excitant de se dire que l’on devra faire plus de 6000km en 10 jours, tout en devant gérer les inévitables soucis techniques.

  1. As-tu des appréhensions concernant cette aventure ?

La principale appréhension que j’ai concerne la partie mécanique. Même, s’il est possible de réparer à peu près tout par soi-même sur ce type de voiture, cela reste toujours une difficulté à gérer.

  1. Il reste de longs mois avant le départ, peux-tu nous donner quelques infos concernant votre planning ?

La course se déroule du 16 au 26 février.

  1. Impossible de passer à côté: quels sont tes produits préférés chez Cadeau Maestro ?

Quand on fait des sciences toute la journée comme aux Mines, on devient forcément un peu « Toc, Toc », donc je dirai sans hésiter que c’est la figurine solaire d’Einstein que je préfère. Et puisque j’ai encore une âme d’enfant en ce qui concerne les voitures, la souris d’ordinateur en forme de voiture Hot Road me plaît bien.

Poster un Commentaire

avatar